Analyse sanguine des triglycérides (Triglycéridémie)

 Dr Jesus Cardenas
Dr Jesus Cardenas Directeur médical de Doctissimo
Mis à jour le 27 juillet 2020

triglycérides

Les triglycérides font partie comme le cholestérol des composés lipidiques ou graisses de l'organisme. Ils constituent la principale réserve énergétique de l’organisme et sont donc bénéfiques pour rester en forme, à condition que les taux dans le sang soient dans la normale. Quand les taux de triglycérides sont élevés, le risque cardiovasculaire augmente.

Que sont les triglycérides ?

Les triglycérides, 5 points essentiels :

  • À la fois fabriqués par le foie et apportés par l'alimentation via les sucres et l'alcool, ils sont stockés dans le tissu adipeux et sont constitués essentiellement de graisses ;
  • Lorsque le taux de triglycérides dans le sang est supérieur à la moyenne, on parle d'hypertriglycéridémie ; 
  • Son taux important s'explique par une origine multifactorielle qui associe à la fois une prédisposition génétique et des comportements qui le favorise, comme la sédentarité et le surpoids. 
  • Il constitue un facteur de risque de maladies cardiovasculaires ; 
  • Le traitement repose sur de bonnes habitudes de vie, voire des médicaments.   

Les triglycérides sont composés d’acides gras et de glycérol. Ils sont stockés dans les tissus adipeux et nous fournissent de l’énergie. Ces molécules lipidiques se forment dans l'intestin grêle à partir de graisses que nous consommons. Elles sont également produites dans le foie à partir de l'excès de sucre dans notre alimentation. Les triglycérides transportent également les vitamines ADE et K dans le sang.

Pourquoi prescrire un dosage des triglycérides (triglycéridémie) ?

L'augmentation du taux de triglycérides dans le sang est une pathologie fréquente que l'on retrouve chez un tiers des français1. Le dosage des triglycérides est prescrit dans le cadre d’un bilan lipidique utilisé pour évaluer le risque de développer une maladie cardiaque.

En effet, une hypertriglycéridémie favorise la formation de pancréatites aiguës, de plaques d'athérome qui augmentent les risques cardiovasculaires et thrombotiques (formation de caillots), surtout en présence d'autres facteurs de risque cardiovasculaire comme l'hypertension, la sédentarité ou l'obésité.

Cet examen peut aussi être prescrit en cas de suspicion de diabète car les triglycérides augmentent quand le niveau de glycémie n’est pas contrôlé.

À savoir : il n'y a pas de symptôme particulier lorsque le taux de triglycérides est important. C'est pour cette raison que cette anomalie se découvre parfois fortuitement lors d'une prise de sang prescrite pour un bilan global

Comment sont dosées les triglycérides ?

Le dosage se fait grâce à un prélèvement sanguin en général au pli du coude.

Comment se préparer :

  • Se munir de l'ordonnance de prescription et présenter la Carte Vitale et celle de la mutuelle ;
  • Faire la prise de sang de préférence le matin, à jeun (12 heures après le début du jeûne) ;
  • Ne pas pratiquer une activité physique intense ; 
  • Eviter de fumer ;
  • Pour ne pas fausser les résultats, il est conseillé de ne pas changer ses habitudes alimentaires le ou les jours qui précèdent la prise de sang ; 
  • La prise de sang doit être différée si le patient a récemment eu une infection virale aiguë. 

Dosage sanguin des triglycérides

Résultats normaux

Age

Femme

Homme

 

g/L

mmol/L

g/L

mmol/L

0-4 ans

0,30-1,05

0,35-1,20

0,30-1,00

1,17-5,50

4-10 ans

0,35-1,10

0,40-1,25

0,30-1,05

1,66-5,83

10-15 ans

0,35-1,35

0,40-1,55

0,30-1,30

2,00-6,33

15-20 ans

0,40-1,30

0,45-1,50

0,35-1,50

2,50-7,00

Adultes

0,35-1,40

0,40-1,60

0,45-1,75

0,50-2,00

>70 ans

0,30-1,20

0,35-1,35

0,45-1,50

0,50-1,70

Variations physiologiques

Plusieurs facteurs peuvent faire varier le taux de triglycérides dans le sang :

  • l’âge : les valeurs sont plus faibles chez le nouveau-né (- 50 %) et chez les personnes âgées (- 20 %) ;
  • le sexe : les valeurs sont plus élevées chez l’homme (+ 30 %) ;
  • la grossesse : l’élévation progressive est surtout nette à partir du 7ème mois et les taux à terme sont deux fois plus élevés que la normale. Le retour à des taux normaux s’effectue en un à deux mois après l’accouchement ;
  • les contraceptifs oraux : augmentation jusqu’à 50 % ;
  • le tabac : augmentation jusqu’à 50 % ;
  • l’alcool : doublement des taux ;
  • une alimentation riche en carbohydrates peut faire augmenter les taux de triglycérides de 10 à 50 % ;
  • l’obésité : les taux sont doublés ;
  • les repas : les taux peuvent augmenter de 60 à 100 % une heure après un repas.

Taux de triglycérides élevé

Un taux élevé de triglycérides dans le sang peut être le signe :

Traitements de l’hypertriglycéridémie 

Pour traiter l'excès de cholestérol et de triglycérides, deux moyens existent. Il s'agit du changement de mode de vie et de la prise d'un traitement médicamenteux. 

Modifier son hygiène de vie pour faire baisser son taux

La modification de l'hygiène de vie constitue la première étape du traitement. Si le risque cardiovasculaire est faible ou modéré, les changements de mode de vie peuvent être suffisants pour normaliser les triglycérides sanguins et la prise de médicaments est inutile :

À voir aussi
  • Réduire ou mieux, arrêter l’alcool. Vous pouvez contacter le service Tabac Info Service pour vous accompagner dans cette démarche ;
  • Limiter les sucres simples (rapides), en particulier le fructose contenu dans les jus de fruits, les boissons sucrées ou les sirops ;
  • Limiter les aliments riches en acides gras saturés (charcuterie, beurre, fromage, viandes grasses) ;
  • Arrêter de fumer et éviter le tabagisme passif ;
  • Préférer les viandes maigres et le poisson ;
  • Privilégier les poissons gras ;
  • Augmenter la quantité de légumes dans l’alimentation ;
  • Intégrer les céréales complètes dans l’alimentation ;

  • Pratiquer une activité physique régulière au choix avec l'accord de son médecin en cas de maladies cardiovasculaire :
    • De la marche rapide 30 minutes par jour ; 
    • 75 minutes d'activités d'intensité élevée par semaine ;
    • Une combinaison des 2, par périodes de 10 minutes ou plus. 

Ces modifications sont parfois difficiles à suivre pour le patient, raison pour laquelle les spécialistes conseillent l'introduction progressive et réaliste d'objectifs pour que le patient accepte et respecte ces mesures d'hygiène de vie car des "écarts", même isolés, peuvent provoquer une élévation parfois importante des triglycérides.

Le traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux est indiqué principalement pour diminuer le risque de pancréatite, lorsque les recommandations hygiéno-diététiques s'avèrent insuffisantes.

  • Les fibrates sont une des thérapeutiques les plus efficaces. Il existe plusieurs types de fibrates dont l'efficacité est comparable. Votre médecin jugera lequel est le plus adapté à votre cas. En plus de diminuer le taux des triglycérides, ces médicaments augmentent le taux du bon cholestérol (cholestérol-HDL).
  • Les huiles de poisson riches en acides gras Oméga 3 semblent avoir un rôle bénéfique mais leur place reste à déterminer. Ils sont cependant très utiles en cas d'anomalie hépatique gênant la prescription de fibrates.
  • Les statines diminuent significativement le cholestérol et entraînent une diminution modérée des triglycérides. Ils sont en général prescrits en cas d'hypertriglycéridémie mixte avec augmentation modérée des triglycérides. Si ce traitement n'est pas atteint malgré une dose optimale, il peut être associé à l'ézétimibe ou la cholestyramine. Ces deux derniers peuvent aussi être utilisés en cas d'intolérance aux statines, qui peuvent provoquer l'apparition d'un diabète. 

Dès l'apparition d'un effet indésirable d'un médicament, n'hésitez pas à le signaler à votre médecin. 


Mis à jour le 27 juillet 2020
  • 1 - La triglycéridémie, c’est quoi ? Institut E3M (accessible en ligne)
  • Eric Bruckert. Les hypertriglycéridémies : 10 questions pratiques. Médecine Clinique endocrinologie&diabète janvier 2013 ; vol 62 : 45-50. ( document accessible en ligne)
  • Christine Cugnet-Anceau, Myriam Moret, Philippe Moulin. Conduite à tenir devant une hypertriglycéridémie. La Revue du Praticien octobre 2012 ; vol 61.
  • Guide pratique des analyses médicales de Pascal Dieusaert – 6e édition - Editions Maloine – avril 2015
Partager sur :

Newsletter Bien Vieillir

Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

Merci de votre confiance

Découvrez toutes nos autres newsletters.

Découvrir